Le Ministère de l’Éducation Sera Plus Puissant Que Les Parents

Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir

Photo: Annik MH de Carufel Le Devoir

Un article écrit par Jocelyn Richer le 31 août dans Le Devoir, a déclaré le nouvel agenda pour le ministère de l’éducation concernant l’éducation sexuelle. Dans l’article intitulé «Aucune exemption du cours n’est envisagée» (voici le lien: http://m.ledevoir.com/#article-448859), nous apprenons que l’éducation sexuelle, pour le ministre, a la même importance «que le français et les mathématiques». À cause de cela, dans le prochain futur «l’éducation sexuelle sera donc obligatoire pour tous, de la maternelle à la cinquième secondaire dans les écoles du Québec.»

Ne manquez pas l’importance de cette citation. Bientôt, dans les écoles québécoises, les enfants de 5 ans et plus seront obligés d’être instruit sur la sexualité à l’école, et plus encore, au même niveau d’importance que les autres sujets comme le français et les mathématiques. C’est une initiative audacieuse.

Cette décision nous dit des choses très claires. Premièrement, elle déclare que les écoles sont responsables de l’enseignement de l’éducation sexuelle, pas les parents. Deuxièmement, elle déclare que l’agenda du ministère de l’éducation est le standard pour la sexualité. Troisièmement, la décision dit que ce nouvel agenda sur la sexualité ne sera pas contestable («obligatoire pour tous»).

Mais l’article continue, «l’éducation sexuelle sera donc obligatoire pour tous…sans égard aux convictions religieuses et valeurs des parents issus de différentes communautés. Aucune exemption ne sera tolérée.» Voyez la puissance de cette phrase. Il est clair que le ministre pense qu’ils ont plus de pouvoir sur les enfants que leurs parents. Nous pourrions déjà dire que dans beaucoup de domaines, ils ont déjà plus de pouvoir que les parents quand à la transmission des valeurs de la morale, de l’éthique, et la définition de bien et le mal. Même, si les parents ne veulent pas que leurs enfants soient enseignés sur la sexualité à l’école, si leurs enfants sont à l’école, les parents n’auront pas le choix. À ce moment, la commission scolaire a plus de pouvoir que les parents à déterminer les valeurs, les croyances et les convictions qu’un enfant devrait avoir. Si les parents ne sont pas d’accord, ils n’auront d’autre choix que de s’habituer à l’idée que leurs enfants vont apprendre des pratiques sexuelles qu’ils ne veulent pas que leurs enfants entendent parler, ou ne sont pas d’accord avec celles-ci. C’est dangereux et les parents doivent être avertis de se préparer à ce changement à venir.

Alors, que devrait faire les parents chrétiens? Il est évident que le ministère de l’éducation ne permettra pas que dans les écoles la sexualité soit enseignée d’un point vue biblique. Comment traitons-nous ce sujet d’un point vu de l’Évangile? J’ai réfléchi à cette question un peu aujourd’hui. Voici quels sont mes réflexions:

  1. Enseigner à vos enfants immédiatement la vision biblique du sexe. La meilleure façon de combattre les faux enseignements est d’enseigner la bonne doctrine. Depuis trop long temps les parents ont jeté le fardeau de l’enseignement de la sexualité de leurs enfants sur les leaders de l’église, quand c’est leur responsabilité de les enseigner.L’église est là pour aider les parents, et non pas prendre leur place.
  2. Enseigner à vos enfants l’importance de croire et d’exprimer le point vue de Dieu sur le sexe et de leur assurer que Dieu sera avec eux quand ils vont parler.
  3. Priez pour et avec vos enfants sur ce sujet. Encouragez-les que Dieu est heureux quand ils sont des témoins de la vérité et il est heureux quand nous lui demandons de l’aide.
  4. Dites-leur la vérité sur la persécution. Ne leur cacher pas le fait qu’on se moquera d’eux pour avoir un point vue biblique sur la sexualité.Encouragez-les en partageant sur la persécution que Jésus a eu quand il se tenait debout pour la vérité. Encouragez-les à ne pas avoir peur, mais à mettre leur confiance dans le Seigneur
  5. Apprenez-les à aimer les gens qui ne croient pas comme eux. Nous sommes appelés à dire la vérité et ne pas la compromettre. Mais cela ne signifie pas que nous avons le droit d’être méchant avec les autres. Nous devons dire la vérité avec l’amour (Éphésiens 4:15).
  6. Si vous avez déjà envisagez ou pensé faire école à la maison à vos enfants, lorsqu’on vous demandera à vous et à vos enfants de compromettre votre foi, cela pourrait être un bon moment pour faire un pas de foi et les sortir de l’école.Chaque famille est différente et aura besoin de prendre cette décision après une prière diligente. Nous sommes appelés à élever nos enfants dans le respect du Seigneur. Nous devons également les protéger.Demandez au Seigneur de la sagesse (Jacques 1:5)

Nos enfants sont notre futur et le futur de l’église. Donc, ne pas prendre cette étape du ministre de l’éducation au sérieux serait une erreur monumentale. Il y a un programme anti-biblique obligatoire dans notre société aujourd’hui et il est impératif que les chrétiens soient prêts à se tenir pour la vérité, et être prêt à se faire ridiculiser pour la vérité et pour notre Seigneur. Nous ne pouvons pas laisser le gouvernement décider de l’enseignement de la morale de nos enfants. Nous devons prendre la responsabilité, et nous devons le faire sérieusement. Il faut plus que l’église les dimanches à enseigner à nos enfants la bonne doctrine. En moyenne, nous sommes à l’église environ deux heures par semaine. En moyenne, un enfant est à l’école environ trente heures par semaine. Avec le nouvel agenda que le ministère de l’éducation veut forcer sur nos enfants, les écoles auront quinze fois plus d’influence sur eux que les églises en ont dans l’enseignement de la sexualité. Ce nouveau standard du ministre de l’éducation est destiné à pousser nos enfants de plus en plus loin d’une compréhension biblique de sexe. Préparez-les. Priez pour eux. Enseignez-les. Équipez-les. Protégez-les. Nous sommes encore leurs parents, et aucune école ou gouvernement peut nous dire ce qu’il faut enseigner à nos enfants.

Nous devons être clairs. Il y a seulement l’évangile qui a le pouvoir de sauver les gens du péché (Romains 1:16). Le compromis n’a jamais sauvé une seule âme. Avoir honte de la vérité c’est avoir honte du Seigneur. Rappelez-vous aussi. C’est une grande opportunité! Car c’est dans l’obscurité que la lumière du Christ brille le plus.

13 « Vous êtes le sel de la terre. Mais si le sel perd sa saveur, avec quoi la lui rendra-t-on? Il ne sert plus qu’à être jeté dehors et piétiné par les hommes. 14 Vous êtes la lumière du monde. Une ville située sur une montagne ne peut pas être cachée, 15 et on n’allume pas non plus une lampe pour la mettre sous un seau, mais on la met sur son support et elle éclaire tous ceux qui sont dans la maison. 16 Que, de la même manière, votre lumière brille devant les hommes afin qu’ils voient votre belle manière d’agir et qu’ainsi ils célèbrent la gloire de votre Père céleste. »

Matthieu 5:13-16

Advertisements

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Google+ photo

You are commenting using your Google+ account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s